logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890

Nouvel étiquetage des produits chimiques

By-Id > Communication  > Nouvel étiquetage des produits chimiques
nouvel etiquetage produits chimiques

Nouvel étiquetage des produits chimiques

 

Depuis le 20/01/2009, les étiquetages de produits chimiques changent…. Cette longue mutation prendra fin le 1er juin 2015

Pourquoi modifier un système que tout le monde avait intégré (ou presque…) ? Cette évolution qui coûte très cher aux producteurs de produits a un réel sens. Le SGH (Système Général Harmonisé) permet d’harmoniser les pictogrammes de danger au niveau international. Le bénéfice est double : qu’on soit en France ou aux États-Unis, on sera capable de connaître le danger que représente un produit. D’autre part, l’étiquetage et les FDS ne seront plus à modifier à l’exportation. Par ailleurs, ce nouveau système de classification devient cohérent avec la classification ADR. Cette modification intervient dans le cadre du règlement CE N° 1272/2008 du 31/12/08.

evolution etiquetage produits chimiques

Ce changement n’est pas sans écueil ! La tentation est grande de se dire qu’un produit anciennement classé inflammable continuera à être inflammable… non ! Les règles de classification changent pour s’harmoniser entre les pays et avec l’ADR. Il ne peut donc pas y avoir concordance pour tous les produits sur tous les pictogrammes. Par ailleurs, de nouveaux pictogrammes apparaissent. Il est donc important de vérifier le stockage de tous ses produits et d’informer l’ensemble des collaborateurs à la signification des nouveaux pictogrammes.

explosion

Ces produits peuvent exploser au contact d’une flamme, d’une étincelle, d’électricité statique, sous l’effet de la chaleur, de frottements,…

A stocker en zone ATEX

 

flamme

Ces produits peuvent s’enflammer suivant le cas :

–          Au contact d’une flamme, d’une étincelle, d’électricité statique,…

–          Sous l’effet de la chaleur, de frottements,…

–           Au contact de l’air,…

–           Au contact de l’eau,

–          S’ils dégagent des gaz inflammables (certain gaz s’enflamment spontanément, d’autres au contact d’une source d’énergie)

 

rond de flamme

Ces produits peuvent provoquer ou aggraver un incendie ou même provoquer une explosion s’ils sont en présence de produits inflammables. On les appelle des produits comburants.

 

bouteille

Ces produits sont des gaz sous-pression contenus dans un récipient. Certains peuvent exploser sous l’effet de la chaleur : il s’agit de gaz comprimés, de gaz liquéfiés ou de gaz dissous. Les gaz liquéfiés réfrigérés peuvent quant à eux être responsables de brûlures liées au froid appelées brûlures et blessures cryogéniques.

 

acide

Ces produits sont corrosifs. Suivant les cas :

–          Ils attaquent ou détruisent les métaux

–           Ils peuvent ronger la peau et/ou les yeux en cas de contact ou de projection

 

empoisonnement

Ces produits empoisonnent rapidement même à faible dose. Ils peuvent provoquer des effets très variés sur l’organisme : nausées, vomissements, maux de tête, perte de connaissance, ou d’autres troubles entraînant la mort

 

 

produits cancerigenes

Ces produits rentrent dans une ou plusieurs de ces catégories :

–          Produits cancérogènes : ils peuvent provoquer le cancer

–          Produits mutagènes : ils peuvent modifier l’ADN des cellules et peuvent alors entraîner des dommages sur la personne exposée ou sur sa descendance (enfants, petits enfants,…)

–          Produits toxiques pour la reproduction : ils peuvent avoir des effets néfastes sur la fonction sexuelle, diminuer la fertilité ou provoquer la mort du fœtus ou des malformations chez l’enfant à naître

–          Produits qui peuvent modifier le fonctionnement de certains organes comme le foie, le système nerveux, …selon les produits, ces effets toxiques apparaissent si l’on a été exposé une seule fois ou à plusieurs reprises

–          Produits qui peuvent entraîner de graves effets sur les poumons ou qui peuvent être mortels s’ils pénètrent dans les voies respiratoires (après être passés par la bouche ou le nez ou bien lorsque l’on vomit)

–          Produits qui peuvent provoquer des allergies respiratoires

 

produits dangereux

Ces produits chimiques ont un ou plusieurs des effets suivants :

–          Ils empoisonnent à forte dose,

–          Ils sont irritants pour les yeux, la gorge, le nez ou la peau

–          Ils peuvent provoquer des allergies cutanées (eczémas)

–          Ils peuvent provoquer une somnolence ou des vertiges

 

 

pollution

Ces produits provoquent des effets néfastes sur les organismes du milieu aquatique (poissons, crustacés, algues, autres plantes aquatiques,…)

 

Outre les pictogrammes, l’évolution touche également les phrases de risques, les phrases de conseil et les étiquettes des produits…

Notamment, les étiquettes portent maintenant une mention de danger : « Attention » ou « Danger ».

acetone

Les phrases de risques commencent par H ou EUH et sont classées par catégorie :

  • H2xx pour les risques physicochimiques
  • H3xx pour les risques pour la santé
  • H4xx pour les dangers pour l’environnement
  • EUHxxx quand les produits contiendront certaines substances particulières (pb, isocyanates,…).

Les phrases de prudence seront en Pxxx.

Durant la phase transitoire, le tableau de gestion des compatibilités est à réinventer. By-id vous en propose une version :

tableaux chimique

Pour vous aider, de la documentation est à disposition dur le site de l’INRS. A vos FDS !

By-Id se tient à votre disposition pour revoir vos unités de stockage, rédiger vos FDS simplifiées, former votre personnel, récupérer les nouvelles FDS ou toute autre action qui vous aiderait à vous mettre en conformité  !

 

 

 

Delphine BAILLY

Ma double expérience comme responsable d’exploitation d’une part et comme responsable QSE d’autre part me permet à la fois de comprendre les besoins des entreprises et à la fois de mettre en place des solutions auxquelles le personnel de terrain peut adhérer, et ce, dans le strict respect des normes. Delphine BAILLY

No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website