logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890

MiXie de l’INRS contre les multi-expositions chimiques

By-Id > Communication  > MiXie de l’INRS contre les multi-expositions chimiques
multi expositions chimiques

MiXie de l’INRS contre les multi-expositions chimiques

Pour permettre une évaluation des effets possibles liés aux multi-expositions, l’INRS met en place un nouvel outil informatique : MiXie

 

Les professionnels sont souvent exposés à plusieurs substances chimiques, dont les risques étaient jusqu’alors évalués individuellement. L’INRS*, en partenariat avec l’Université de Montréal et l’IRSST**, a mis au point MiXie, un outil en ligne gratuit et simple à utiliser qui permet d’évaluer le potentiel additif des substances chimiques.

 

Il est très difficile de connaître les risques réels liés à l’utilisation simultanée ou cumulée de plusieurs substances chimiques. Néanmoins, lors de multi-expositions, l’effet des substances peut se conjuguer et avoir un effet additif, conduisant à des risques pour les salariés.

 

 

L’INRS indique que:

C’est ce potentiel additif que MiXie France, nouvel outil en ligne de l’INRS, permet de mettre en évidence. Pour ce faire, il compile les effets des 118 substances soumises à une VLEP***, classées dans 32 classes d’effets toxiques (atteintes hépatiques ou atteintes rénales, par exemple).
Il suffit à l’utilisateur de renseigner les substances présentes dans son environnement de travail et d’en préciser les concentrations dans le logiciel. Si plusieurs substances présentent les mêmes classes d’effets toxiques, alors l’effet de ce cocktail chimique est considéré comme additif.
Par exemple, pour un salarié, atteindre 60 % d’une VLEP pour une substance et 50 % pour une autre présentant les mêmes effets revient à se situer à 110 % pour l’effet en question.

Des salariés qui n’étaient jusque là pas considérés comme étant sur des postes à risque lors des évaluations des risques chimiques peuvent en fait être exposés à des risques significatifs. Les bons équipements de protection peuvent alors être mis en place.

L’INRS met à disposition l’outil simple et gratuit, MiXie France qui s’appuie sur les VLEP françaises en vigueur en 2014 :

http://www.inrs-mixie.fr

mixie

Néanmoins, si cet outil aide à mieux définir les risques réels et à prendre des dispositifs de prévention plus appropriés, MiXie ne traite que l’additivité de substances à toxicité équivalente mais ne prend pas en compte l’ensemble des effets des mélanges. En effet, un mélange peut conduire à de l’infra-additivité (le mélange est moins toxique que l’addition de la toxicité des substances) ou à de la supra-additivité (le mélange est plus toxique que l’addition de la toxicité des substances). Cette prochaine étape très complexe sera-t-elle atteinte et quand ?….

 

*INRS : Institut National de Recherche et de Sécurité
** IRSST : Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail, au Québec
*** VLEP : Valeur limite d’exposition professionnelle

 

admin
No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website