logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
audit interne

Les audits internes sont souvent un casse-tête…

Les budgets manquent souvent, alors, ce sont des personnes de la structure certifiée qui les mènent… mais comment s’assurer de l’indépendance des auditeurs ?

Les auditeurs sont souvent des personnes des services QSE… comment auditent-ils leurs processus de management ?

 

 

C’est pourquoi, je vous propose de réaliser GRATUITEMENT votre audit interne multi-référentiel. Vous avez un système de management intégré sur 2 ou 3 référentiels (ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001), je peux réaliser pour vous un audit interne complet ou m’intégrer à votre équipe d’audit, selon la taille de votre structure.

Gratuit pourquoi ?….. Pour me permettre de valider ma certification personnelle ICA QSE… Je vous propose donc du gagnant-gagnant !!!

Seuls les frais de déplacement et d’hébergement seront à votre charge….

Vous avez des questions ? Vous êtes intéressé ? Vous hésitez ?… Indiquez-moi vos coordonnées dans la case commentaires, elles ne seront pas publiées et je vous contacterai directement. Alors… A BIENTÔT !!!

 

Signaux-iso-7010

L’arrêté rendant obligatoire la nouvelle signalisation de sécurité en France, signé du 2 août 2013, est paru au Journal officiel le 18 janvier 2014. Êtes-vous à jour ?

Pour délivrer un message de sécurité harmonisé et compréhensible quels que soient le pays et la langue utilisée, l’Europe a adopté en 2012 la norme internationale ISO 7010 qui prescrit les signaux de sécurité à utiliser dans le cadre de la prévention des accidents, de la lutte contre l’incendie, de l’information sur les risques d’atteinte à la santé et de l’évacuation d’urgence. En avril 2013, la France a repris la norme européenne EN ISO 7010 comme nouvelle norme nationale relative à la signalétique de sécurité. Cette norme est applicable depuis le début de l’année.

 

Cet arrêté modifie celui du 4 novembre 1993 relatif à la signalisation de sécurité et de santé au travail en remplaçant la référence à la <strong>norme NF X 08-003</strong> par celle à la <strong>norme NF EN ISO 7010</strong>, version avril 2013, pour les nouveaux panneaux de signalisation installés sur les lieux de travail à compter du 1er janvier 2014.

 

Certains pictogrammes diffèrent légèrement, d’autres complètement comme celui pour le casque de protection obligatoire, qui représente désormais un visage de profil. De nouveaux pictogrammes font également leur entrée, comme le masque de soudage obligatoire, la fenêtre de secours avec échelle de secours ou encore celui qui avertit d’un danger à cause d’un élément pointu.

Par ailleurs, l’AFNOR précise que les particularités nationales qui ont été retirées, seront reprises en complément dans le document (FD) X 08-040 partie 2 : par exemple, les panneaux avertissant d’un danger dû au bruit.

Cet arrêté n’est pas rétro-actif sur les panneaux déjà en place. Les anciennes versions peuvent demeurer jusqu’à leur remplacement, par contre, lorsqu’ils s’appliquent, les nouveaux panneaux n’ayant pas d’équivalent doivent être mis en place.

 

Glossaire dechet

Pour que les professionnels se comprennent sans ambage et dans un objectif d’aller vers l’économie circulaire, un regroupement d’acteurs du déchet a publié un glossaire des termes usuels du recyclage et de la valorisation. Vous pouvez vous le procurer auprès de l’association 2ACR : cdadouwillmann@2acr.eu, 06 89 95 60 42

 

Ce document s’adresse aux industriels du secteur et à leurs interlocuteurs réglementaires. Le but est d’avoir un référentiel commun pour faciliter la communication et la bonne compréhension entre les différentes parties.

 

Les définitions concernent :

  • les différentes opérations : pré-collecte, élimination, valorisation organique…
  • les produits : sous-produit, granulats recyclés, déchet inerte
  • les intervenants : producteur de déchets, détenteur de déchets, négociant et courtier

Pour chaque terme, sont mentionnées la définition et la source (définitions tirées d’un texte réglementaire ou celles élaborées collectivement).

 

seveso3

Deux décrets, publiés le 5 mars 2014 au Journal officiel, intègrent dans le Code de l’environnement l’ensemble des évolutions issues de la nouvelle directive Seveso 3. Modalités de classification des substances dangereuses, participation du public, servitudes d’utilité publique, plans d’opération interne… autant de dispositions qui témoignent d’une restructuration en profondeur.

Ils viennent en complément des dispositions de la loi du 16 juillet 2013 portant sur la transposition de la partie législative de la directive.

Ces deux décrets entreront en vigueur le 1<sup>er</sup> juin 2015, date limite de transposition de la directive SEVESO 3 coïncidant avec la phase finale de la mise en place du règlement sur la classification, l’étiquetage et l’emballage des produits chimiques dit règlement « CLP » ou « SGH ».

 

 

L’objectif de ces textes :

  • mettre en place une politique proportionnée de prévention des risques majeurs,
  • modifier les modalités de classification des substances dangereuses,
  • informer le public

Les décrets sont consultables sur le site LEGIFRANCE.

By-Id est là pour vous aider à :

  • finir de mettre en place le règlement CLP : formations du personnel, diagnostics de terrain, préconisations pour l’amélioration de la prévention lors de l’utilisation de tout produit chimique.
  • faire votre VCR de ces nouveaux textes, voir comment votre entreprise est concernée
  • définir les plans d’action de mise en conformité,

 N’hésitez pas à nous consulter !

 

conference QHSE

Le QHSE de l’agro-alimentaire a ses webconférences mensuelles grâce à BlueKanGo :

Nouveau rendez-vous des professionnels de l’agro, les webconférences BlueKanGo sont des conférences en ligne entièrement gratuites. Chaque mois, un thème Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement est traité. En mars la conférence porte sur l »amélioration continue ». Cette session est animée par Tony COURTEL, Consultant QHSE et Jean-Michel FOURNIER, gérant du cabinet-conseil QUALEADER.

 

Le format de la conférence est volontairement court (45mn) pour permettre aux professionnels d’insérer ces nouveaux rendez-vous dans des agendas souvent bien chargés. Plusieurs créneaux horaires sont d’ailleurs proposés. Pour y participer, il vous suffit d’un ordinateur avec une connexion Internet.

 

 

Pour plus de détails et s’inscrire suivez ce lien :

http://goo.gl/s32qad

 

cycle_vie_produit

L’ADEME a élaboré la Base IMPACTS®, une base des données environnementales nécessaires au calcul de l’impact environnemental des produits de grande consommation.

Cette base s’adresse aux industriels qui pourront, à l’aide d’outils et d’indicateurs fiables et partagés, évaluer les impacts environnementaux de leurs produits pour s’engager dans des démarches d’éco-conception et/ou informer les consommateurs.

Pour plus d’informations, consultez l’article de l’ADEME

 

pesticides-dans-un-magasin-rayon

Pesticides, désherbants, fongicides,…. ne seront bientôt plus réservés qu’aux agriculteurs. La LOI_n°_2014-110_du_6_février_2014_Labbé a été adoptée par l’assemblée nationale et le sénat.

Les produits phytosanitaires sont effectivement responsables de beaucoup de cancers et sont souvent mal utilisés par les particuliers qui manquent d’information à leur sujet.

La loi sera effective en 2 phases :

  • Au  1er janvier 2020 : une interdiction aux personnes publiques (Etat, régions, communes, départements, groupements et établissements publics), d’utiliser des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts, de forêts et de promenades.
  • Au 1er janvier 2022 : interdiction de mise sur le marché, de la délivrance, d’utilisation et de détention de produits phytosanitaires pour un usage non professionnel, donc les particuliers.

Cette interdiction ne s’applique pas aux traitements et mesures nécessaires à la destruction et à la prévention de la propagation des organismes nuisibles.

D’ici 2020, les fabricants devraient montrer leur ingéniosité en mettant sur le marché des produits de bio-contrôle et des produits dits à faible risque. Il existe également beaucoup de méthodes alternatives aux produits phytosanitaires dont les jardineries commencent à regorger : larves d’insectes, désherbeurs thermiques, « recettes de grand-mère », petits ruminants… il faut réapprendre le jardinage.

 

Gestion-infomatique-processus

Lors de la mise en place de systèmes de management, les processus informatiques sont souvent considérés comme anecdotiques. Et pourtant… la vie des entreprises n’y est-elle pas entièrement consignée ? Les systèmes d’information sont à la fois la mémoire d’une entreprise et son bras armé : communication, confidentialité, fonctionnement des autres services, tout en dépend.

Pour preuve, cet « incident » relaté par France 3 Franche Comté :

Un bug informatique à l’origine d’une grève chez Siedoubs à Montbéliard (Doubs)

Signe des temps numériques et des fins de mois difficiles, une centaine d’ouvriers de Siedoubs (Faurecia) à Montbéliard ont débrayé hier à la prise de service jusqu’à ce matin. Leurs salaires n’avaient pas été versés le 30 janvier comme prévu d’où ce mouvement de colère.

C’est un bug informatique de la banque Crédit du Nord qui est à l’origine de ce conflit spontané. En raison de ce bug, les salaires n’ont pas été versés ce week-end. En consultant leurs soldes de comptes en banque, Les ouvriers ont donc passé un mauvais week-end… Lundi, à la prise de service de 5h21, précise Salim Ahmed-Seid, délégué syndical CGT de Faurecia Seidoubs, certains ont débrayé pour demander réparation de ce préjudice. L’équipe de l’après-midi a embrayé le mouvement perturbant ainsi la livraison à PSA de sièges auto pour la nouvelle 308. Travaillant en « juste à temps », l’activité de PSA a donc également été perturbée par ce mouvement de grève…

Les impacts sont multiples :

  • Qualité : insatisfaction du client qui n’est pas livré et qui perd de la production
  • Financier : perte de production + indemnisation de PSA pour ses véhicules non produits
  • Social : mécontentement des salariés, arrêt de travail

 

Le processus informatique doit être maîtrisé. Les impacts d’un bug informatique doivent être mesurés et des plans de contournement doivent être mis en place. Les certifications de systèmes doivent y aider.

 

cigarette-environnement

Le site Echoplanète s’est intéressé à l’impact de la cigarette sur l’environnement, de sa production à l’élimination de mégot :

Le tabagisme est responsable, en France, d’environ 73 000 décès chaque année selon l’INPES. Mais le tabac a aussi un impact sur l’environnement, souvent méconnu. De la culture du tabac au jet du mégot, la cigarette pollue. Raison de plus pour arrêter?

Cinq mille cigarettes par an. C’est en moyenne ce que consomme un fumeur régulier. Un geste qui n’est pas anodin pour la santé des fumeurs, qui représentent 33% des 15-75 ans en Paca selon l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), mais aussi pour la planète. Même si peu de chiffres existent en France sur le sujet, Yves Martinet, président du Comité national contre le tabagisme (CNCT), en est convaincu:  » le tabac est un pollueur multi-cartes, car il contamine à la fois l’air, les sols et l’eau » .

Un mégot n’est pas gros, mais mais 137 000 par seconde ça gronde… article entier à lire sur Echoplanète

 

pile-environnement

Le site du Daily Geek Show nous révèle la découverte fortuite par 2 scientifiques d’une pile de nouvelle génération non polluante.

Souvent, les avancées scientifiques sont les résultats de plusieurs années de recherche… Mais certaines d’entre elles se découvrent accidentellement. Voici l’histoire extraordinaire de la découverte de la pile du futur !

 

 

Comment cette pile a-t-elle été découverte ?

Le graphène est un matériau auquel la découverte a valu un Prix Nobel de physique à Konstantin Novoselov en 2010. On le trouve dans le graphite, composant de nos mines de crayons à papier. Il a révélé des propriétés prometteuses pour la science, notamment : sa résistance et sa particularité à être un très bon conducteur d’électricité.

C’est en essayant d’en reproduire plus facilement que Richard Kaner et Maher El-Kady ont fait l’expérience de déposer de l’oxyde de graphite sous forme liquide sur un CD, pour ensuite le chauffer avec un laser d’un graveur d’ordinateur, et enfin espérer en récupérer du graphène…

Lors de l’analyse de cette matière, c’est à leur grande surprise qu’ils découvrirent que cette dernière pouvait stocker de l’énergie. Ils ont donc mis au point, sans faire exprès, un «super-condensateur» ! Celui-ci promet d’être une nouvelle pile flexible et résistante qui pourrait répondre aux besoins de nombreux de vos appareils technologiques.

 

Je vous conseille de lire l’intégralité de cet article plein d’espoir sur le site.